Communiqué du GODF du 16 avril 2019 – Notre Dame dévastée

Notre Dame dévastée



Le Grand Orient de France tient à faire part de son immense chagrin devant l’incendie qui a ravagé Notre Dame. C’est une épreuve pour les chrétiens, un grand malheur pour toute l’humanité.

Notre Dame est si étroitement associée à notre histoire, la nation entière s’y est si souvent rassemblée dans tous les grands évènements qu’elle a traversés, qu’elle est devenue un symbole national. Victor Hugo a élevé autour d’elle une cathédrale de poésie et aujourd’hui, Celui qui croyait au ciel et Celui qui n’y croyait pas, partagent la même émotion et se retrouvent dans le même recueillement, qui est universel.



Fait à Paris, le 16 avril 2019

Le Nucléaire et l’Homme – 33 ans de la vie commune

J’ai décidé de partager avec vous mes réflexions sur le rapport entre le nucléaire et l’humain. J’ai choisi ce sujet parce que plus de 80 % de l’énergie produite en France est d’origine nucléaire et les débats sur le nucléaire font partie des enjeux politiques majeurs. Un choix qui définira les pratiques des décennies à venir.

Il y a 33 ans, fin avril-début mai, un nuage radioactif s’est arrêté à la frontière franco-allemande. Un miracle digne de Jésus et ses apôtres.

Il y a 33 ans, j’étais élève du CE1 à 150 km au sud de Tchornobyl. Tchornobyl est un nom en soi remarquable – étymologiquement cela veut dire « une histoire noire » et c’est également le nom en ukrainien de l’herbe d’absinthe.

Lire la suite

Le voyage, assuétude ou libération ?

Etonnante réflexion que celle-là. Elle m’est venue lors d’une discussion entre mon oncle Jacques, mon chéri et moi, arrosée de 2 verres d’un cocktail Italien à Beaucaire dans le sud de la France.

Jacques, grand voyageur durant de nombreuses années pour des raisons professionnelles, nous fit la remarque suivante : « Quand on a toujours envie de voyager, de partir, cela devient un besoin, donc le retour crée une absence. Je me suis rendu compte que je devenais fou entre 2 voyages. Je ressentais un manque psychologique mais aussi physiologique. Mes mains tremblaient et je me disais : « Dans quel pays je ne suis pas encore allé ? Il faut que je reparte, j’en ai besoin. C’était de la dépendance. Alors je me suis dit qu’il fallait que j’arrête. » 

Lire la suite

Réalité et Vérité

Faits alternatifs et fake News

La vérité et la réalité sont des notions différentes selon que l’on s’adresse à un philosophe, un physicien ou un croyant.

Il existe deux écoles en philosophie : ceux qui, comme Platon, considèrent que la réalité n’existe pas dans ce monde et que le monde sensible que nous apercevons n’est que le reflet sur le mur de la réalité.

Et ceux qui, comme Aristote ou les positivistes, considèrent que la réalité est un attribut du langage et des sens et on ne peut connaitre la réalité qu’à travers les sens.

Les politiques de tous temps ont exploité l’ambiguïté entre vérité et réalité en fabriquant des « fake news » ou de faits alternatifs et en manipulant la vérité.

En physique la réalité mathématique seule peut donner une idée de la réalité externe objective.

Dès l’initiation le Franc-maçon s’engage dans un parcours qui doit le mener des ténèbres vers la lumière, de l’ignorance vers la vérité. Ce qui compte, c’est la recherche incessante de la vérité et le parcours pour l’atteindre.

Lire la suite

Le Dieu d’Einstein et le Dieu de Spinoza  

Les siècles passés ont connu le développement d’extraordinaires progrès scientifiques et technologiques et par ailleurs de considérables progrès politiques et sociaux.

Mais les savants  ont progressivement cloisonné leur domaine et un fossé s’est creusé entre les sciences dites « dures » et les sciences dites «humaines».  

Les sciences « dures » m’ont paru contribuer à « désenchanter le monde » : Ainsi, jeune étudiant en médecine – c’était en 1970 – j’avais lu avec intérêt l’ouvrage de Jacques MONOD,  Le hasard et la nécessité  et avoue avoir été accablé par les dernières phrases qui concluaient ce livre du prix Nobel de Biologie : je le cite : L’ancienne alliance est rompue. L’homme sait enfin qu’il est seul dans l’immensité indifférente de l’univers  d’où il a émergé par hasard. Non plus que son destin, son Devoir n’est écrit nulle part. À lui de choisir entre le royaume et les ténèbres. 

Fort heureusement d’autres lectures m’ont depuis rasséréné et j’ai été notamment ébloui par la découverte de l’œuvre de SPINOSA et celle d’EINSTEIN que je vais évoquer.

Lire la suite

Insémination artificielle avec donneur la levée de l’anonymat

La levée de l’anonymat dans le cadre de l’IAD.

  • insémination artificielle avec donneur

Les chiffres et le contexte.

De tout temps la stérilité a été génératrice d’angoisses majeures. Mais quand un couple n’avait pas d’enfant, la femme était la première à être mise en cause. Ce déshonneur que subissait la femme stérile est lié à la valorisation ancestrale de la procréation. Avec la procréation, la collectivité assurait non seulement sa survie biologique, mais également sa propre survie sociale au travers de la transmission de valeurs, de normes, de pratiques et d’acquis de toutes sortes qui sont précisément liés à la reproduction du genre humain. Si le statut de femme était acquis à partir du premier enfantement, c’est avec lui que le corps féminin devint un enjeu de pouvoir. Mais l’homme aussi eut à souffrir de stigmatisation, car dans une société centrée sur le masculin viril et dominant, un homme infertile ou stérile était l’équivalent d’un homme impuissant.

Lire la suite